ASSURANCE DÉCÈS : devis, tarifs, comparatif, fiscalité, capital décès et lettres type en ligne

logo CGPN

Fiscalité en France Fiscalité des assurances décès en France

Un capital décès versé sans droits de succesion

Vos bénéficiaires seront totalement exonérés d'impôts dans les cas de figure suivant :

  • le bénéficiaire est votre conjoint. (Article 796-0 bis du CGI)
  • Le bénéficiaire est votre partenaire de pacs. (Article 796-0 bis du CGI)
  • Le bénéficiaire est votre frère ou sœur et si, il ou elle remplit les trois conditions suivantes :
    • Qu'il soit célibataire, veuf, divorcé ou séparé de corps.
    • Qu'il soit, au moment de l'ouverture de la succession, âgé de plus de cinquante ans ou atteint
      d'une infirmité le mettant dans l'impossibilité de subvenir par son travail aux nécessités
      de l'existence.
    • Qu'il ait été constamment domicilié avec le défunt pendant les cinq années ayant précédé
      le décès.(Article 796-0 ter du CGI)
  • Vos bénéficiaires font partie d’organismes mentionnés à l'Article 795 du Code Général des Impôts (association reconnue d'utilité publique par exemple)

Un capital décès versé avec droits de succesion

Dans les autres cas de figure même si les contrats d'assurances décès sont très souvent présentés avec la mention commerciale « le capital sera versé sans impôts*» avec un petit* qui en bas de la page nous donne la mention « selon la législation en vigueur », l'imposition existe.

En effet, la taxation ou non de votre contrat d'assurance décès dépend au jour du décès, de l'ensemble des contrats d'assurances vie ou décès, de votre âge au moment des versements, de la qualité de vos bénéficiaires, ainsi que de l'ensemble de votre masse successorale.
Autant vous dire qu'il est présomptueux de vous annoncer qu'il n'y aura pas de fiscalité car nous ne maitrisons ni votre avenir ni votre date de décès.

Mais l'assurance décès est nettement plus favorable en cas de succession que les contrats d'assurances vie et vous allez comprendre pourquoi.

L'imposition va dépendre de l'âge auquel vous allez mourir,
en vous souhaitant une vie en pleine forme, la plus longue possible, étudiez les deux cas possibles :

 

assurances décès
obsèques

Pour toute la famille :

- projet immobilier
- prêt voiture
- crédit personnel
- prévoyance familiale


on pense d'abord

Assurance décès
invalidité

Mon papa est prévoyant.
Il nous aime beaucoup.
Pour nous protéger

il a souscrit une

assurance deces version 2
assurance deces version 2