Des parents prévoyants qui souscrivent des contrats d’assurance décès pour leurs enfants

prévoyance enfants

prêts immobilier des enfants

assurer son enfant

assurance crédit

assurance pour son enfant

assurance crédit pour les enfants

protéger ses enfants

témoignage parents prévoyants

Cas concrêt d’un couple ayant souscrit en 2009 des contrats d’assurance décès pour leurs enfants

La situation de Monsieur et Madame Jacques H.
Couple vivant dans l’Essonne, ils ont deux enfants, Patrice et Aurélie.
Patrice est né en 1986 et travaille déjà, exercant une profession en rapport avec le bâtiment.
Sa petite soeur Aurélie, née en 1990, est encore étudiante.
Le père, Jacques, en concertation avec son épouse, a souscrit deux contrats d’assurance décès invalidité.
Chaque contrat a un capital décès PTIA de 200 000 € et comme Jacques et sa femme sont très prévoyants, ils ont même ajouté une option d’invalidité à 66% sur le même montant.

Le premier contrat concerne leur fils Patrice :
Patrice est l’assuré, son état de santé a été examiné par la compagnie via un questionnaire médical fait en 2009.
Aucune exculsion ni surprime n’a été faite par la compagnie, celle-ci s’est donc engagée à maintenir un tarif standard jusqu’en 2066.

Le deuxième contrat concerne leur fille Aurélie :
Aurélie est l’assurée, son état de santé a été examiné par la compagnie via un questionnaire médical fait en 2009.
Aucune exculsion ni surprime n’a été faite par la compagnie, celle-ci s’est donc engagée à maintenir un tarif standard jusqu’en 2070.


Patrice et Aurélie sont donc assurés pour un montant de 200 000 € chacun.
Ils ne payent pas de cotisations, ce sont leurs parents qui les financent pour l’instant.
Hormis les garanties dont ils bénéficient aujourd'hui, Patrice et Aurélie ont un atout
pour l’avenir :
En cas de souscription d’un prêt immobilier inférieur ou égal à 200 000 €, ils n’auront
pas besoin de souscrire une assurance…
De plus ils n’auront aucun souci d’acceptation médicale pour l’assurance du prêt,
la compagnie d’assurance ayant donné son accord en 2009.
Un simple changement de la clause bénéficiaire suffira à finaliser la délégation
d’assurance pour la banque.


La parole à la famille de monsieur Jacques H.

Vous avez souscrit des contrats garantissant vos enfants.
Pour quelles raisons ?

Monsieur Jacques H. :

avec mon épouse nous avons voulu mettre à l’abri nos enfants dans le cas ou surviendrait un accident de la vie entraînant pour eux une perte d’autonomie nécessitant des assistances lourdes.


En votre qualité de souscripteurs, c’est vous, les parents qui choissisez les bénéficiaires.
êtes vous prets à mettre une banque en tant que bénéficiaire ?

Monsieur et madame Jacques H. :

sur le conseil de notre assureur, nous sommes disposés à indiquer comme bénéficiaire un organisme de crédit pour permettre à nos enfants d’apporter cette garantie lors d’un futur achat immobilier, cela les dispenserait d’établir ultérieurement un dossier médical qui pourrait limiter leur accès à un crédit de longue durée.


Envisagez vous de rester souscripteur longtemps ?
Pensez vous demander un jour à vos enfants de prendre le relais ?

Monsieur Jacques H. :

c’est le rôle des parents d’aider leurs enfants, si c’est possible,nous continuerons de leur offrir ce type d’assurance le plus longtemps possible.
En fonction de leur autonomie financière ils nous proposeront alors de prendre le relais !


Vos parents ont souscrit des contrats vous concernant.
Qu’en pensez vous ?

Patrice et Aurélie H. :

Quand on est jeune on n’imagine pas qu’il puisse nous arriver quelque chose de grave, c’est très bien ce qu’on fait nos parents et en plus cela peut nous être utile pour nous installer dans la vie.

Ce qu’il faut retenir :
Vous aimez vos enfants, vous voulez le meilleur pour eux ?
Souscrire une assurance décès en leur nom, revient à leur donner
un coup de main dans la vie.


Vous pouvez revenir aux :
définitions de l’assurance décès

ou allez directement à la notion de bénéficiaire acceptant

 

Copyright mon-assurance-deces.com © 2012 Tous droits réservés - Mentions Légales - Contactez-nous - Accès Clients